Culture Club : « Life »

Il y a des artistes qui annoncent leur retraite, comme Scorpions depuis des années ou Elton John (qui entame une tournée d’adieu). Il y a ceux que l’on croit disparus ou finis et qui, pourtant, sont toujours là, continuant à faire de la musique. Après Toto, Europe et A-Ha en 2015, Take That (avec le retour de Robbie Williams) en 2016, et les Spice Girls cette année, le retour le plus étonnant c’est sans doute celui de Culture Club, mené par son excentrique leader Boy George.

Le nouvel album du groupe s’appelle « Life ». Il aurait tout aussi bien pu s’intituler « Reanimated », tant les rebondissements ont été nombreux. Leur dernier opus en date, « Don’t mind if I do », remonte à 1999. Entre temps, le groupe se reforme en 2014, annonce une tournée et un album, et enregistre même 18 titres pour un disque qui devait s’appeler « Tribes ». Mais il ne verra jamais le jour, et de nombreuses dates de tournées ont été annulées, Boy Georges ayant développé de graves problèmes de gorge. « Life » arrive donc comme une sorte d’excuse tardive. Mais que vaut-il, cet album ?

Pour moi qui suis resté avec le Culture Club des années 80 et les tubes Do you really want to hurt me, War ou encore Karma Chameleon, je trouve que l’aventure musicale du groupe a été suffisamment éloignée de la scène musicale contemporaine pour que le contenu de l’album soit oublié et bâclé. Le résultat est plutôt satisfaisant au final, mais il n’y a rien de plus. On retrouve dans cet album des tonalités plutôt « club », comme sur God & Love ou Resting bitch face, des titres légèrement plus dansants, mélange de pop et de calypso comme sur Human Zoo. Mais l’album reste largement dominé par la soul et le reggae, comme sur le titre Let somebody love you sur lequel Culture Club semble prêcher la bonne parole pour son retour.

Avec l’âge et les soucis de santé, la voix de Boy George s’est naturellement approfondie et les notes se font parfois plus grossières, mais elles s’accompagnent d’un sentiment plus profond d’émotion. Cela ressemble parfois à une prière pour le salut (de qui ?), appuyée par une chorale gospel. Le salut : ça n’est sans doute pas ce que « Life » apportera au groupe, mais il sera sans doute bien accepté par les fans. Je vous laisse donc juge…

Imprimer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.