Chris Cornell : « Higher truth » (2015)

Si le groupe Soundgarden m’avait marqué à l’époque, je n’ai découvert le premier album de Chris Cornell que 3 ans après sa sortie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai accroché immédiatement ! Et si la suite de sa carrière solo m’a parfois déçue, le chanteur de 51 ans revient nous avec un nouvel album solo que je trouve absolument génialissime : « Higher truth ».

En se lançant dans une carrière solo, Chris Cornell est resté – au début du moins – dans la lignée musicale de Soundgarden, entre musique rock et voix puissante, rauque. En 2001, lorsqu’il rejoint le groupe Audioslave (composé des anciens membres de Rage Against The Machine), il passe un cran au-dessus, avec une musique plus agressive et dynamique. Il s’offre même le luxe de devenir le premier artiste masculin à composer la chanson titre d’un James Bond avec You know my name (Casino Royale). Sa collaboration avec Timbaland sur l’album « Scream » le dirige vers une musique plus « urbaine ». Un peu trop à mon goût, c’est là que je décroche. Avant de découvrir deux ans plus tard l’album « Songbook », un condensé de morceaux joués en live… et en acoustique.

Je disais donc que ce nouvel album est « absolument génialissime », parce que cet album est agréablement déroutant. Dans la lignée de l’album « Songbook », en acoustique donc mais en studio cette fois-ci, Chris Cornell se dévoile sous un nouveau jour, avec des sonorités très rock sudiste, flirtant parfois avec la balade folk. Le tout en acoustique. Mélancolie et soleil se mêlent dans ce nouvel album, quelques morceaux qui sortent du lot comme Worried moon, Before we disapear, Higher truth ou encore Our time in the universe.

Une grande et belle surprise donc, puisque Chris Cornell avait retrouvé Soundgarden pour un nouvel album en 2014, toujours aussi rock et grunge. De l’acoustique tout en sobriété, un album émotionnellement puissant avec un artiste toujours au top.

Imprimer cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.